Nous contacter Espace pro

Pose DTU 36.5

La pose de vos fenêtres et portes extérieures nécessite une attention particulière. Il est également indispensable de respecter certaines règles en amont, avant la pose, dès le stockage sur le chantier, afin de respecter le DTU 36.5 relatif à la mise en œuvre de vos menuiseries. Détails.

Le stockage sur le chantier

La préparation du chantier nécessite un examen approfondi afin d’être conforme à la norme DTU 36.5, que cela soit pour vos travaux neufs ou de rénovation. Il est avant tout nécessaire de prendre toutes les précautions lors du transport et de la manutention des menuiseries afin de bien les protéger. Le stockage sur chantier (et cela quelle qu’en soit la durée) doit ensuite être effectué sur des dispositifs permettant en particulier la ventilation des menuiseries, évitant tout contact avec le sol et à l’abri des intempéries, des projections de ciment…

Les conditions préalables nécessaires avant toute pose

Maison moderne avec fenetres posées. Le gros œuvre doit être assez avancé. Cela requiert plusieurs points de contrôle au moment de la pose de vos menuiseries :

  • des locaux libres et propres
  • les appuis de baies et les seuils terminés et secs
  • les encadrements de baies propres
  • les niveaux et repères des nus finis, extérieur comme intérieur, exécutés
  • les tolérances du gros œuvre respectées.

Respect de la tolérance du gros œuvre :

Le DTU 36.5 indique les tolérances maximales acceptables lors de la réception des supports.

  • Tolérances pour la largeur de la baie : elle est de +/- 10 mm. La différence d’aplomb à droite comme à gauche ne doit ainsi pas être supérieure à 10 mm.
  • Tolérance pour la hauteur de la baie : elle est de +/- 10 mm. Là encore, la différence du niveau en linteau ne doit pas excéder 10 mm. La différence du niveau en appui ne doit pas excéder 3mm/m avec un maximum de 10 mm.
  • Ecarts admissibles sur la largeur et la profondeur des feuillures : la largeur de la feuillure, tout comme la profondeur de la feuillure [la feuillure est l’entaille pratiquée ordinairement à moitié de l’épaisseur d’un dormant de fenêtre ou d’une dalle, destinée à recevoir une partie de menuiserie mobile ou fixe, un vitrage ou un platelage], pourra varier de – 0 mm et + 10 mm. Ce qui signifie que la largeur comme la profondeur pourront être 10 mm plus importantes que prévues.

Respect de la tolérance de la fenêtre posée

Les tolérances acceptées par le DTU 36.5 sont :

  • Défaut de verticalité : (aplomb c’est-à-dire le plan perpendiculaire à la fenêtre) il ne doit pas excéder 2mm par mètre. Dans le plan de la fenêtre = 2mm/m
  • Défaut d’horizontalité : le faux niveau (c’est-à-dire le défaut d’horizontalité) ne doit pas quant à lui excéder 2 mm pour les largeurs inférieures ou égales à 1,5 m, et 3 mm au-delà. La différence de longueur des deux diagonales du dormant doit être inférieure à 2 mm par mètre.
  • Axe de la fenêtre : latéralement, la fenêtre est positionnée à +/- 5 mm par rapport à l’axe de la baie. Les cochonnets sont équilibrés au mieux. Il ne faut pas plus de 2 mm de jeu entre ouvrant et dormant.

Les conditions particulières de la mise en œuvre de fenêtres en bois

Au moment de la pose, l’humidité du bois doit être comprise entre 13 et 17 %. Une protection hydrofuge doit être mise en place en bout avant la pose dans le cas où vous découpez la fenêtre. Pensez également à mettre une protection insecticide et fongicide.

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly.Update my browser now

×